PMU – Arrivée du quinté du jeudi 11 novembre à Toulouse : Just a Formality sur le fil

La compétition sur une surface très molle (4,1 au pénétromètre) s’est déroulée quinté du jour sur l’hippodrome de Toulouse, qui a accueilli son meilleur meeting de l’année. Dans cette course, seize concurrents âgés de 3 à 8 ans se sont affrontés sur le parcours de 2 400 mètres. Les projecteurs étaient braqués sur un petit nombre d’étals et les amoureux des surfaces détrempées. Parmi eux : le vainqueur de Juste une formalité (n°4).

A 4 dans les cordes, le pensionnaire Christophe Escuder s’est rapidement retrouvé devant. Après une accélération rapide sur la section à domicile, il s’est entêté jusqu’au bout pour arracher une belle arrivée à l’Olympia. Il a obtenu son quatrième gros handicap avec un nez et a apporté sa deuxième victoire à son partenaire Mickaël Barzalona, ​​qui en a tiré quatre à Saint-Cloud hier. Ce dernier est ainsi réduit à six succès pour Maxime Guyon, en tête du classement Cravache d’Or. L’échec du minimum à gagner, Olympia (n°3) est la grosse note de la course. Le poulain de 4 ans a lentement trouvé une ouverture à côté de la corde. Quand elle est née, elle a terminé très fort et a remporté un gagnant. Si je bénéficiais d’un taux de change plus favorable, je gagnerais.

Pjedro (n°13) fait des débuts convaincants à ce niveau de compétition. Il est le seul cheval sur la ligne d’arrivée à tirer un numéro de l’extérieur. Dans la bonne faveur de venir du dernier virage, il a fait un bon travail au milieu, qu’il a prolongé et a pris la troisième place. Ce tout nouveau tirage a fait un pas en avant quand, après un succès le 28 octobre à ParisLongchamp, il a prouvé sa compétitivité malgré quatre kilos de surcharge.

Le plus petit poids de la course, le chef de décrochage (n°16), a créé la surprise. Après un galop à la quatrième ou cinquième place, il a fait un bon coup et a bien tenu son jeu et a pris la quatrième place. Incitatus (# 1) complète le but. En raison de sa piètre performance à Clairefontaine, on ne s’attendait pas non plus à ce qu’il organise une telle fête à cette valeur (40), ce qui ne lui laisse aucune différence.

Steavie Doussot a indiqué un tiercé dans le trouble chez cinq chevaux, et Halim Bouakkaz et la synthèse l’ont indiqué dans un trouble chez sept chevaux.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap