Jeu de loterie et coronavirus – Dans la Broye, la fièvre du loto remonte

– Dans la Broye, la fièvre du loto remonte

L’introduction des cartes de santé a permis aux organisations de loterie de redémarrer, après des mois d’interruption. A voir aussi : Un millionnaire au Swiss Loto en Suisse romande. Reportages à Montet (FR).

Jouant ici devant sa sœur Evelyne Pittet, Antoinette Broye est venue résolument de Genève à Montet/FR principalement pour jouer à la loterie.

« Nous en prenons toujours 12, en hommage à notre mère, née en 1912. » Ce dimanche soir de septembre, Antoinette Broye choisit sa carte de loterie à l’entrée de la grande salle du Montet, dans la Broye Fribourgeoise. Se décrivant volontairement comme un « fanatique de loterie », ce Broyarde, basé à Genève, voyage jusqu’au bout du lac Léman dans le but de renouer avec sa passion. « Ma sœur m’a appelé pendant une semaine pour venir la retrouver. Quand il m’a dit qu’il y avait une loterie le soir, ça m’a rassuré », a poursuivi le Genevois.

« Ma sœur m’a appelé pendant une semaine pour venir la retrouver. Quand il m’a dit qu’il y avait une loterie le soir, ça m’a rassuré. »

A lire sur le même sujet
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap