Euromillions : gare aux arnaques dans votre boîte mail !

Alors que le jeu peut être tentant, leur monde violent est plein de fraude. L’une des plus courantes consiste à envoyer un e-mail à quelqu’un prétendant s’être engagé et avoir réalisé un profit. Récemment, un lecteur du Capital s’est intéressé lorsqu’il a trouvé un exemple typique de ce type de savant dans sa boîte de réception. Dans une note jointe à l’e-mail (et répétée ci-dessous), Bitterfin prétend être comme JDF en recréant ses couleurs et en mentionnant le logo Euromillion pour montrer sa confiance. Pour récupérer le gain, l’escroc invite le prospect à répondre rapidement à l’e-mail envoyé en fournissant ses informations personnelles. Ensuite, afin de gagner sa confiance, il est précisé que ses dossiers seront remis à un avocat ou à un policier, qui se chargera de divulguer la procédure à suivre pour récupérer l’argent.

Il n’y a pas que les escrocs qui se cachent derrière la marque Euromillions, la marque d’autres sociétés d’investissement est utilisée pour tromper la France. Parmi eux, on retrouve des célébrités comme My Million, Lottery, Joker +, Mega Millions et autres. Appelé phishing, ce type d’arnaque peut également se propager par SMS ou MMS, bien que le courrier électronique reste la méthode la plus populaire pour les pirates. .

Quelques astuces pour ne pas se faire avoir

Après quelques recherches et cotations en ligne, la Capitale n’a reçu aucune indication qu’un Didier Coquel était impliqué dans ces travaux. C’est la première preuve que ce document est en fait un gros mensonge. Si vous êtes vigilant, il existe d’autres schémas qui pourraient vous mettre en alerte. Sur le même sujet : Euromillions comment toucher ses gains. Les fausses étiquettes, par exemple, abondent dans cette publicité. La confusion des images et des bannières est une source de scepticisme. Le site internet de la FDJ note également que vous ne pouvez pas gagner de lot ou lot sur un campus « si vous n’avez pas acheté de billet ou joué en ligne ». Enfin, la photo qui est jointe ainsi que la signature de Stéphane Pallez (PDG de FDJ) à la fin du papier ébranlent les soupçons car il ne signe pas de lettre pour féliciter un vainqueur d’un match.

Contactée par Capital, FDJ a tenu à informer ses clients à ce sujet : « Face à ce type de tentative frauduleuse, FDJ est dans une démarche permanente d’information et de protections concernant des annonces spéciales pouvant être mises en ligne sur la page principale du fdj.fr site, ainsi que des exemples de présentations. Nous avons également un centre de ressources sur notre site internet, et la FDJ a collaboré avec « cybermalvaillance.gouv.fr nous informe de ces tentatives frauduleuses. De plus, le service client FDJ est toujours disponible pour les conseiller et répondre à leurs questions.

& gt; & gt; Notre service – Économisez de l’argent en consultant notre comparateur de service client

Recevez nos dernières nouvelles

Sur le même sujet
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap